André Wendelen

Ce 2 avril 2022, à 21h05, la TROIS diffusera un reportage « La Résistance au service de sa Majesté »  où la figure d’André Wendelen sera évoquée. Surnommé  « l’Archange » ou « Le Prince »,  par ses amis pendant la guerre parce qu’il avait été parachuté TROIS fois en Belgique et qu’il était toujours parvenu à échapper aux griffes des occupants. Ce fait est  exceptionnel, puisque seul Philippe de Liedekerke détient également un tel palmarès parmi les agents belges. La majorité des agents étaient parachutés une fois, voire deux fois. « L’Archange » n’est donc pas un pseudonyme officiel donné par le SOE ou la Sûreté de l’Etat Belge, mais il traduit à la fois le caractère exceptionnel de l’homme et le regard admiratif de ses contemporains.

Il rejoint Londres en mai 1940 et sera formé par le SOE.

La première mission (Mandanus) se déroule de mi-janvier 1942 à fin juillet 1942. Il s’agit de développer des actions de sabotage, de renseignement et de propagande. Pour ce faire, il prend contact avec Henri Neuman ancien camarade de l’ULB qui participe à un noyau de Résistants au sein de l’ULB qui deviendra le Groupe G. Il recrute de nouveaux membres à Liège, Namur et Bruxelles, pour ce groupe de sabotage qui s’étendra finalement à tout le pays. André Wendelen mettra presque un an à regagner l’Angleterre

La mission (Tytgat) se déroule de mi-août 1943 jusqu’à fin février 1944. Son objectif est d’organiser la Résistance civile armée avec notamment le Mouvement National Belge et le Front de l’Indépendance. Il regagnera l’Angleterre par la ligne d’évasion Comète.

Pour la mission Brabantio SOE, de début aout à fin novembre 1944, il s’agit de saboter la production et le lancement des fusées V1 et V2. De plus, il lui est demandé de retrouver le Pince Charles (frère de Léoplod III), qui est caché dans la région de Spa, et de le ramener à Londres. Mais cette mission sera finalement abandonnée et Wendelen rejoindra Londres via la ligne Comète.

Après la guerre, André Wendelen entame une carrière diplomatique et la terminera comme ambassadeur de Belgique à Ankara.