+32 474 41 93 43 info@fratap.be

Les Agents Parachutistes qui se sont retrouvés après la guerre ont tenu à constituer entre eux une fraternelle. Lorsque celle-ci s’est installée à la rue du Châtelain à Ixelles, les membres fondateurs ont tenu à la couler en forme d’association sans but lucratif, dont ils ont défini les objectifs et modalités de fonctionnement dans un statut. Voir l’onglet ‘Statuts’

Selon ces statuts, la Fraternelle des Agents Parachutistes 1940-1945 poursuit un triple objectif :

  • en des réunions conviviales, cultiver les sentiments qui ont animé ses membres pour entreprendre les actions hors du commun auxquelles ils se sont consacrés avec abnégation, au péril de leur vie ;
  • entretenir le souvenir de leur amis disparus ;
  • affermir leur statut moral et matériel et œuvrer en faveur des membres et de leurs familles qui seraient dans le besoin.

Cette association s’adresse essentiellement aux agents parachutistes ayant été largués  en pays occupé après avoir suivi une formation en Grande-Bretagne. Dès le départ, elle s’ouvre à des membres sympathisants, moyennant approbation, par l’Assemblée générale, des candidatures présentées par le Conseil d’administration.

L’organe souverain est l’Assemblée Générale.  Celle-ci élit un Conseil d’administration qui assume tous les actes de gestion.

Cette structure persiste aujourd’hui encore, entretenue non plus par les Agents Parachutistes qui ont pratiquement tous disparus, mais par leurs descendants à qui se sont joints des sympathisants.

Les objectifs restent largement inspirés de ceux de leurs ascendants, à savoir :

  • entretenir la mémoire de ces derniers, lesquels ont pu, dans des circonstances tragiques, tenir droit l’étendard de la dignité et de la liberté pour eux-mêmes et leur patrie envahie ;
  • contribuer à nourrir un idéal démocratique face à la violence aveugle et l’intolérance ;
  • perpétuer un esprit de résistance puisé aux meilleures sources, c’est-à-dire dans la conscience que chacun peut avoir de ses devoir intellectuels et moraux, tant vis-à-vis de lui-même que des autres, ainsi que de ses droits inaliénables ;
  • puiser dans les leçons du passé des réflexions et des inspirations pour demain et les faire partager autant que possible par les jeunes générations.

Last but not least, la Fraternelle continue à cultiver la convivialité et l’ouverture.